25 juillet 2006

La Golce

Au détour de mes pérégrinations dans le Périgord, je découvrai une maison le long de la Dordogne juste à la sortie du village de Castelnaud, en direction des Milandes.Cette maison répond au doux nom de La Golce.Qui ne se souvient pas des douces Golces que nous assenez si gentiment et avec parcimonie, Mr Dupuy, notre cher instituteur.A la vue de cette maison et de ce nom de baptême, je me demandais quel était le sens éthymologique de ce nom? Un sens fort,sec et résonant, sans aucun doute. Y avait-il un parallèle qui pourrait nous... [Lire la suite]
Posté par 40ansapres à 07:53 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

24 décembre 2005

La der de der de Dominique Putelat

RETOUR à LA REUNION Samedi 12 novembre 2005Je vous ai quitté, le coeur serré, plein de souvenirs d’une journée qui m’a paru trop courte…Tout d’abord toutes mes excuses à ceux avec qui j’aurai voulu partager un petit instant mais le déroulement de cette journée était si bien organisé que je ne me suis pas rendu compte de la nuit venue. Toutes les bonnes choses ont une fin, il fallut se dire au revoir !…Le moment le plus intense pour moi fut les... [Lire la suite]
Posté par 40ansapres à 14:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 novembre 2005

La révolte, la haine et le pardon (tome 8)

RENCONTRE FORTUITE 3 (Mr et Mme BARON) Je ne sais pas si ce fut une illusion, ce soir-là c’était la dernière représentation du festival de SARLAT , ce vendredi-soir on y jouait « Teatro Delusio » aux Enfeus derrière la cathédrale . GUY, ROSE , KISHVARA mon petit dernier et moi-même prenions place , bien au milieu, 4 rangées plus bas je reconnus Mme BARON ma prof d’anglais, toujours aussi belle et son époux Mr BARON mon prof de français,  en 6è, 6è, 5è et peut-être 4è pour l’anglais je ne me souviens plus très bien… En... [Lire la suite]
Posté par 40ansapres à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2005

La révolte, la haine et le pardon (tome 7)

RENCONTRE FORTUITE  2 ( MR D…) Au début des vacances, cet été 2005, nous sommes allés du côté d’ANGERS pour le mariage d’un petit cousin réunionnais FABRICE et de CELINE sa promise. J’y rencontrais DENISE la grand mère maternelle de la mariée. Une dame d’un certain âge, forte agréable et qui venait de perdre son mari 1 mois auparavant. Quand je lui annonçais que j’avais vécu une partie de mon enfance à SARLAT , elle me parla d’un certain MR D… chez qui elle allait tous les étés depuis une vingtaine d’années avec son défunt... [Lire la suite]
Posté par 40ansapres à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2005

La révolte, la haine et le pardon (tome 6)

RENCONTRES FORTUITES !…(il y en eut 3) Fan de PEIRAGUDA depuis les années 80, pour moi les meilleurs titres sont CAMPESINO, LA PENDULA CENTENAIRA, LO CROCANT qui font partis de leurs 3 premiers albums : LE LEBERON, RAIC et LA DAMA PIJONIERA, dont j’attends impatiemment leurs venues sur CD…Je sais Patrick que tu dois être débordé mais il faut que tu travailles encore plus, tes fans, vos fans s’impatientent ! C’est grâce à lui si je serai parmi vous le 12 à SARLAT. En effet, cet hiver 2004/2005, très exactement en janvier, en... [Lire la suite]
Posté par 40ansapres à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 novembre 2005

La révolte, la haine et le pardon (tome 5)

L’ABRI- JOYEUX A deux pas de la gendarmerie, sur le chemin de l’école FERDINAND BUISSON, tout près du PLANTIER, il y avait l’orphelinat de l’ ABRI- JOYEUX . Il ne se passait pas un jour où je n'apercevais pas le cortège des bonnes sœurs entourant les petits orphelins que nous côtoyons pour la plupart sur les bancs de l’école. Les jeudis, ils avaient droit à une sortie au jardin du PLANTIER, bien sûr accompagnés des sœurs . Le soir, je les voyais à l’étude. Leur particularité, c’était qu’ils étaient tous habillés de la... [Lire la suite]
Posté par 40ansapres à 23:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 novembre 2005

La révolte, la haine et le pardon (tome 4)

Après LE DESTIN, LA PROVIDENCE. Dans mes examens professionnels, je termine toujours dans les 1ers. Après avoir passé 14 années au Corps de LYON, celà fait 15 ans que je suis revenu à la REUNION. Je connaissais l’île grâce à Marie-Hélène GRONDIN, mon 1er Amour et au service militaire que j’effectuai durant l’année 1975. N’en déplaise à certains, je n’étais pas un « branleur ». Mon univers, je me le suis construit, certes pas grâce à certains mais avec le concours d’autres, leur gentillesse et certainement l’ AMOUR des petits... [Lire la suite]
Posté par 40ansapres à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2005

La révolte, la haine et le pardon (tome 3)

Tome 3 Mr DE PIERREPONT. Je le salue et je le remercie car c’est lui qui me réconcilia avec l’école. Je fus studieux, appliqué et je remontais la pente. Savez-vous pourquoi ? Tout simplement, parce-que cette année là, je n’ai jamais vu notre instituteur tirer une oreille, arracher les cheveux ou mettre une claque à un élève. Pour moi c’était le paradis. Dans la cour, je revoyais le démon en la personne du PERVERS, vous savez, celui qui balançait des grands coups de pieds dans le cul des gamins quand, nous avions le malheur de... [Lire la suite]
Posté par 40ansapres à 08:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 octobre 2005

La révolte, la haine et le pardon (tome 2)

Tome 2CM2, ça continue toujours avec le PERVERS et ma révolte est en plein essor. A l’école comme à la maison les coups pleuvaient. Cette injustice je la ressentais d’autant plus qu’il suffisait de m’expliquer gentiment et je comprenais à peu près tout.Notre compétition avec Jean-Louis Petit et Richard Larequie c’était de finir dernier, avant-dernier ou avant-avant-dernier, tel était notre but… Une des punitions la plus courante c’était les lignes, encore des lignes, toujours des lignes…C’était un vrai sport ! On s’éloignait de... [Lire la suite]
Posté par 40ansapres à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2005

La révolte, la haine et le pardon (tome 1)

Tome 1 Tout commença par un jour d’octobre 1961. Il faisait très beau, le ciel était bleu comme l'Algérie, pays d’où nous arrivions. Mon père étant dans la gendarmerie, je suis né las-bas, on ne choisit pas toujours !…La fratrie se composait de 4 garçons dont j’étais le plus jeune. Ma hantise c’était le froid d’où mon étonnement. Je crus à ce moment là que le climat était identique à l’ ALGERIE; cela me rassura.. Notre retour était mal vu, la société rejetait les rapatriés !… Ce fut la 1ére injustice à mes yeux... [Lire la suite]
Posté par 40ansapres à 23:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]